Comparateurs d’assurances : un avis émis par le CCSF

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Un avis concernant le métier de comparateur d’assurances a été publié par le Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF). Cet avis fait suite à une demande du ministère de l’économie pour renforcer la transparence de la comparaison d’assurance en ligne.

Les recommandations du CCSF font suite à plusieurs réunions de travail au cours desquelles les principaux comparateurs du marché ont été consulté sur l’élaboration d’une charte des comparateurs d’assurances.

Le présent avis concerne les métiers de l’assurance dommages, c’est à dire l’assurance automobile ainsi que l’assurance habitation. L’avis sur les comparateurs de mutuelle n’interviendra que dans un second temps.

Pour plus de transparence dans la comparaison d’assurance en ligne

Que dit cet avis du CCSF ? Tout d’abord, les principaux comparateurs d’assurance en ligne ont manifesté leur accord pour le respect de plusieurs principes de bases.

Le CCSF / Banque de France invite les comparateurs d’assurance à une transparence plus importante pour que le consommateur internaute appréhende mieux sa comparaison d’assurance en ligne. Le rapport dit par exemple sur le sujet :

« Les comparateurs d’assurances ne sont pas toujours identifiables comme tels par les internautes, en particulier du fait que certains sites internet se présentent sur des moteurs de recherche comme comparateurs alors qu’ils ne proposent de comparer qu’un nombre très limité de contrats voire, dans certains cas, les contrats proposés par un seul assureur ».

Une plus grande précisions dans le descriptif des devis assurance

Le contenu des garanties couvertes par les contrats d’assurance, comme par exemple la franchise et les exclusions de garanties seront ainsi mises en avant à côté des tarifs affichés par les comparateurs d’assurance. Pour certains comparateurs comme LeComparateurAssurance.com, les tarifs des devis assurance sont affichés suite à une interrogation en temps réel des compagnies d’assurance. D’autres sont invités à mettre à jour le plus régulièrement possible les tarifs pratiqués par les compagnies d’assurance.

Le CCSF invite également les acteurs de la comparaison d’assurance en ligne a ne pas tromper l’internaute dans leur présentation dans les moteurs de recherche. On trouve en effet sur les moteurs de recherche des comparateurs d’assurance auto qui n’en sont pas vraiment (un seul produit comparé par exemple, ou seulement quelques compagnies référencées). La présentation sur les moteurs de recherche doit donc être « claire, exacte et non trompeuse ».

Enfin, les comparateurs d’assurance sont invités à mettre en avant les liens économiques et les liens capitalistiques les liant aux compagnies d’assurance. Notons ainsi que quelques uns des comparateurs d’assurance du marché sont liés par le capital à des compagnies d’assurance.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »